Anne Mö Bijoux : des bijoux contemporains, un savoir-faire traditionnel

Anne Mö (de son vrai nom Anne Morillon) Bijoux est une jeune marque de bijouterie-joaillerie créée cette année. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’Anne met la main à la pâte (ou à la bouterolle) pour sa nouvelle activité.

Cette jeune bretonne de 36 ans, originaire de Saint Malo, a troqué sa veste de cadre (après des doubles études à Sciences Po) contre un bleu de travail. Depuis 2011, l’idée lui trotte dans la tête – elle organise des ventes privées dans son appart’ alors à Paris et tient un blog. Sa rencontre avec une bijoutière-joaillière du XVIIIe arrondissement lui permet de découvrir le métier, l’univers (et accessoirement l’utilité d’un triboulet). C’est le coup de foudre, elle s’inscrit au cours du soir à l’école Boulle et continue d’apprendre au côté de la bijoutière du 18e. C’est en 2016, quand elle décide de revenir en Bretagne, qu’elle se jette à l’eau et change complètement de carrière. La voilà inscrite à l’école Tané, à Ploërmel pour deux ans (aussi enrichissant qu’exigeant) pour obtenir :

  • un C.A.P. de « Art et Techniques de la bijouterie-joaillerie », option « bijouterie-joaillerie »
  • Le diplôme de compétence technique de niveau IV, spécifique à l’Ecole Tané, promotion « Arthus Bertrand », sur le thème du « Nouveau Bestiaire »
Anne portant ses Boucles d’oreille ear-jackets « Arrow » – juste magnifique !

Trois ans après, elle créé sa propre marque et s’installe dans son atelier (qu’on a eu la chance de visiter /merci Anne !!). Si vous voulez en savoir plus sur le pourquoi du comment Anne créé des bijoux avec autant de sensibilité et de savoir-faire, une seule adresse : le site internet d’Anne Mö Bijoux (Très joli et très « Anne Mö » d’ailleurs si j’puis me permettre).

Aujourd’hui, cette super bosseuse (elle maîtrise de A à Z la technique, mais aussi l’aspect commercial de sa bijouterie en passant par la com’ et les réseaux sociaux) nous emmène dans son univers. De la sensibilité, du mouvement, des imprimés – de la technique et de l’esthétique ! Anne ne travaille que les métaux précieux (argent massif et argent doré qualité vermeil – elle se trouve encore un peu trop *jeune* pour travailler l’or, mais ça ne saurait tarder ! ). Si vous souhaitez découvrir sa première collection *Arrow*, direction sa boutique en ligne de toute urgence !

Anne sera donc présente le 14 et 15 décembre prochain pour le Marc’had – vous en avez de la chance !

Qu’est ce que tu mets dans ta hotte pour le Marc’had ?

Des bijoux pour les filles et aussi pour les garçons (pas d’jaloux !) – et une édition limitée spécialement pour l’occasion. Côté inspiration, les animaux marins, la raie manta pour être précise. Il y aura des bagues, des pin’s, des colliers …

Si vous allez jeter un coup d’oeil à son insta’ ou son facebook, vous en verrez plus !

Il y a un indice sur ce qu’Anne prévoit d’apporter pour le Marc’had. Sauras-tu le trouver ?

Noël, ça t’évoque quoi ?

La Fête des enfants avant tout ! Et un moment privilégié avec ma famille : on raconte des histoires de Noël, on dresse une belle table, on mange bien, on boit bon… La pure tradition !

Un souvenir, une anecdote en rapport avec Noël à partager avec nous ?

Petite, j’ai eu, comme beaucoup de petites filles, une poupée (un gros bébé) que j’ai gardé très longtemps. Mais je crois que mon meilleur souvenir, hmmm, c’est quand mon frère et moi, on a eu un vélo *Peugeot* vert et jaune ! LIBERTÉÉÉÉÉ !

PS : Anne Mö Bijoux est également une marque « engagée », une bijouterie éthique attachée aux valeurs actuelles (éco responsable). N’hésitez pas à lui en parler le 14 et 15 décembre prochain (et posez lui la question de son poinçon !) – c’est hyper intéressant !

Créativité, sensibilité, légèreté…. Même le packaging a de l’allure – merci à la maman d’Anne pour le collage des stickers !

Bonus : Le savriez-vous ? L’origine du mot « bijoux » vient de la langue celtique dont le terme « Biz  » signifie « doigt  » et qui, par extension, a donné « Bizou » en breton désignant un anneau pour le doigt.

On n’oublie pas le crédit photo : A.M. Bird Photography pour la photo en noir et blanc ! 🙂