Atelier du Blavon : un père et son fils, artisans fumeurs

Qu’est ce que serait le Marc’had de Noël sans de beaux et bons produits à se mettre sous la dent ? On est allé (enfin ils sont venus :D) à la rencontre de Jean-Philipe et Quentin Drouin – le papa et le fils – qui sont artisans fumeurs à côté de Rennes.

Jean-Philipe a été restaurateur pendant 38 ans – et avait pu expérimenter le fumage de certains produits. Un jour, il décida de raccrocher la veste de cuisine pour se consacrer à cette technique très pointue ! En 2018, il décide de racheter l’ancienne ferme du Blavon pour fumer ses produits (et quitte alors le garage familiale où il avait posé son atelier).

Quentin, ancien de la restauration également, a rejoint son père en août 2019 – après tout, il reste dans les métiers de bouche ! Son papa l’initie donc, en grand pédagogue.

Et concrètement aujourd’hui, ils font quoi ? C’est quoi être artisans fumeurs ? Il faut savoir que le duo utilise une technique traditionnelle de fumage, dite à froid (28°), qui a l’avantage de ne pas cuire le produit. Une fois que Quentin a sélectionné un saumon (Label Rouge), un magret de canard ou un filet mignon (de producteurs bretons – donc locaux), Jean-Philippe le met au gros sel, le sèche, le fume et l’affine. Voila toute la procédure ! Il y a un process pour chaque produit, on peut fumer avec différentes sciures d’essences de bois et le résultat ne sera pas le même.

Vous l’avez compris, c’est un sacré savoir-faire que le fumage ! Le père et le fils privilégient les circuits courts, ne travaillent que des produits frais et l’identité bretonne est très importante. Si vous voulez en savoir plus, on vous invite à aller sur le site internet de l’Atelier du Blavon, tout y est très bien expliqué !

Dommage qu’on ne puisse pas avoir le goût derrière nos écrans …..

Qu’est ce que vous mettez dans votre hotte pour le Marc’had ?

Du saumon (fumé), du magret de canard (fumé), du filet mignon (fumé), du tarama (fumé) et pleins de conseils (pas fumé) de dégustation ou d’accord mets et vins. On vous fera déguster de toute façon nos produits et vous pourrez en profiter pour passer commandes pour vos repas de fête !

Quelle fière allure nos artisans fumeurs !

Noël, ça vous évoque quoi ? (deux réponses parce qu’ils ne sont pas tout à fait d’accord :D)

JP : On a perdu la magie de Noël, je trouve que c’est surfait maintenant …. Heureusement qu’on est en famille !

Q : Tous les moments sont bons à prendre pour être avec ses proches, sa famille. Noël est un de ces bons moments, c’est une occasion ! Celui-ci particulièrement, ça sera le 1er Noël de mon ptit fiston 🙂

Un souvenir, une anecdote en rapport avec Noël à partager avec nous ?

JP : Aucun bon souvenir (Ah, Jean-Philipe, tu ne me facilites pas la tâche là !). Même si on est en famille.

Q : Le jour où j’ai découvert que le Père Noël n’existait pas. Dans le resto de mon père, j’ai trouvé les cadeaux dans la remise sèche … (tu as fouiné dis donc !).

JP : Ah si ! J’aimais bien faire le Père Noël pour les enfants 🙂 (Et comme JP est grand père maintenant, il va remettre sa belle tenue rouge et la magie de Noël va de nouveau opérer !)

Et bien moi j’dis, vivement le Marc’had de Noël que vous puissiez découvrir leurs produits – c’est un vrai savoir-faire, une expertise que leur domaine. Au bistrot, on est déjà conquis, vu qu’on est l’un de leurs clients ! Et si vous voulez passer commande d’ici le 14 décembre : c’est ici que ça se passe !