Yves Quéré : vous reprendrez bien un peu d’Islande

Yves, vous le connaissez déjà un peu (il était déjà là à la première édition du Marc’had !), c’est un photographe hyper hyper hyper talentueux (rien que ça). Sur le papier, rien ne le prédisposait à faire de la photo (si ce n’est qu’habiter à Roscoff peut être inspirant côté paysage). Vers 17 ans, c’était plutôt le sport son dada – un événement pas vraiment chouette l’oblige à s’arrêter (comme il m’a demandée de ne pas en parler, motus et bouche cousue :)).

Toujours est-il qu’il s’achète un appareil photo et accompagne ses copains surfers sur la plage. Aujourd’hui, on va plus parler d’Islande que de Roscoff avec Yves – et vous allez en prendre pleins les mirettes (n’oubliez pas votre cache-nez, vos « Damart », il va faire froid !).

On vous avait prévenu – ça va cailler !

Quoi de neuf depuis un an ? Rappelles nous un peu ce que tu fais ?

Je suis photographe – et je ne fais plus que ça maintenant – exit mon taf au bar à Roscoff – c’est photo photo photo ! Des photos de surf, des photos de mes voyages (Islande > all), des commandes (immortaliser le plus beau jour de votre vie, c’est aussi dans ses compétences), des photos sous l’eau (il a investi dans un caisson pour de la photo sous-marine) – des photos d’extérieur, pas en studio 🙂 Depuis l’année dernière, beaucoup de projets, pas mal de voyages (l’Islande pour la 4eme fois). Justement l’Islande, parlons-en. Nan, avant d’en parler, allez faire un tour sur son insta ou son site internet (vous comprenderez mieux la suite :))

Donc cette année, Yves est retourné pour la 4eme fois en Islande – la première fois c’était en 2012. Il ne vient pas faire le touriste – c’est plus Bear Grylls que la croisière s’amuse. Des paysages lunaires, « brutal » – se sentir fragile face à l’immensité des panoramas – c’est cette expérience qu’il va vivre à chaque voyage (il part avec un(e) ami(e) en mode *survie*. S’il y a des fans de jeux vidéos, on n’est pas loin de Don’t Starve Together, avec des chevaux en plus). Perso, j’aime beaucoup beaucoup ses photos et j’aime tout autant les histoires qui vont avec (après tout , il fige un instant T)

Sans artifice – l’Islande, brut et sauvage

Ton ressenti sur la première édition du Marc’had Yves :

C’était un beau moment de partage et de convivialité. Les gens étaient curieux, l’ambiance bien bien cool. J’adore parler de mes voyages et le Marc’had s’y prête bien – on prend le temps. Comme je commence à être caler sur l’Islande, j’ai conseillé pas mal de gens *mode guide touristique*. Et c’est l’occas’ de rencontrer des gens passionnés comme moi, retrouver les copains ….

Qu’as-tu prévu d’apporter cette année dans ta hotte pour le Marc’had ?

Evidemment, des tirages de mes photos, mais aussi des cartes postales et mon ordi’ ! Comme ça, vous pourrez découvrir dans quelles conditions je prend mes photos ! (Alors là, je met un gros ♥ !)

C’est cette photo que je vais acheter perso’ !

Qu’as tu mis sur ta liste pour le Père Noël ?

Un gros duvet ou une tenue spéciale « il fait quand même froid en Islande – mes carreaux de lunettes ont gelés ». J’aimerai bien passer les fêtes en Islande (allons bon, on s’en serait pas du tout douté :°)) ou au Portugal !

Allez question bonus : Imaginons que tu sois le 24 au soir en Islande, ça serait quoi ton menu de fête ?

En Islande, il y a une cabane de pêcheurs où un gars fait la meilleure soupe de homard du monde. Juste servie dans un bol avec un bout de pain – et c’est juste monstrueux – l’ambiance, la soupe …. Après, j’enchaînerai bien avec un hot dog ( sauce remoulade et oignons frits) et en dessert, du chocolat noir *-*

Cette anecdote, Yves pourra vous la raconter (comme beaucoup d’autres) le 14 et 15 décembre prochain. Franchement, c’est passionnant et ses photos ….. Ouais j’suis fan !
😍